Rechercher une formation

INSCRIPTION Log In

FAQ

Oui , tous les diplômes en apprentissage proposés par l'AFPMA sont des diplômes d'Etat organisés et délivrés par l'Education Nationale
Oui, toutes nos formations sont rémunérées. Cependant le montant de votre salaire varie en fonction de votre âge et de votre statut ( apprenti, salarié, demandeur d'emploi)
Non, le contrat d'apprentissage est un contrat de travail à part entière. L'apprenti est donc un salarié de l'entreprise comme tous les autres, il est donc soumis aux mêmes obligations et droits qu'un salarié ( 5 semaines de congés payés/ an)
Nos conseillers vous accompagnent dès votre pré-inscription validée par l'AFPMA. Ils vous proposent une aide pour cibler les entreprises correspondantes à votre diplômes, une correction de votre CV et lettre de motivation, un coaching de prépration aux entretiens d'embauches, un suivi régulier de vos démarches.
Oui, un salarié peut exprimer une demande de formation à son responsable. La décision d’inscrire cette demande individuelle dans le plan de formation annuel de l’entreprise appartient à l’entreprise. En cas de refus, le salarié peut examiner la possibilité de faire cette formation dans le cadre d’autres dispositifs réglementaires (CPF, CIF, etc...).
A la fin de chaque formation, soit un un certificat de stage, un diplôme, un titre ou CQP est remis à l'entreprise ou directement au salarié, selon le statut du stagiaire.
Oui, l’entreprise a la possibilité d’envoyer son salarié en formation selon un rythme et des dates négociés avec le responsable de la formation. Nos ouvertures sont basées sur un système d’entrées et sorties permanentes, tout en respectant les horaires du centre de formation.
Nos formations sont éligibles dans le cadre du CPF sous réserve de l'accord de votre entreprise
Les titres professionnels sont délivrés par le ministère chargé de l'Emploi et sont inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), comme tous les diplômes professionnels. Ils sont reconnus par les employeurs et les branches professionnelles. Le CQPM un certificat reconnu au plan national par les employeurs de la branche de métallurgie. Le CQPM vous permet de justifier de compétences professionnelles validées pour exercer un métier. Les diplômes,eux, sont délivrés par l’éducation nationale et sont inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) et sont reconnus par les employeurs et les branches professionnelles.
L'alternance au sens large du terme désigne une formation qui consiste à alterner des enseignements théorique dans un établissement de formation et des périodes de mise en pratique en entreprise. Une formation en alternance peut s’effectuer sous statut scolaire : il est prévu alors un volume important de périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) ou encore de stages. Le jeune est élève ou étudiant. Une formation en alternance peut s’effectuer sous statut salarié : le jeune signe un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation avec une entreprise. Il a le statut de salarié. Toutefois, dans le langage courant, on réserve l’expression de « formation en alternance » pour le deuxième cas, c’est-à-dire lorsque le jeune signe un contrat de travail.
Dans le cadre d'une formation en alternance, il existe deux types de contrat de travail possible : le contrat d'apprentissage ou le contrat de professionnalisation. Le contrat d'apprentissage vise avant tout l'acquisition d'un diplôme de l'enseignement professionnel ou technologique (CAP, Bac professionnel, BTS,..). Il fait partie de la formation initiale. Le jeune a le statut d'apprenti. Il alterne des périodes d'enseignement théorique avec des périodes de mise en pratique dans une entreprise dont il est salarié. Le contrat d'apprentissage est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans et s'effectue la plupart du temps dans la continuité d'une scolarité. Le contrat de professionnalisation vise avant tout l'emploi ou le retour à l'emploi. Il relève de la formation professionnelle continue. Le jeune a le statut de salarié en formation. Le contrat prévoit une action de professionnalisation : le jeune doit suivre une formation qualifiante en rapport avec le poste qu’il occupe au sein de l’entreprise. Le contrat de professionnalisation est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans révolus et aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus. Il s’adresse en priorité aux jeunes sortis du système éducatif sans qualification et à ceux qui veulent compléter leur formation initiale pour faciliter leur insertion professionnelle.
Si vous êtes mineur, vos parents signeront, avec vous, votre contrat d'apprentissage. Vous vous engagez personnellement à respecter les termes de ce contrat, c'est-à-dire suivre le règlement de l'entreprise, effectuer les tâches qui vous sont confiées, assister aux cours, vous présenter à l'examen.
Pas de panique !Le contrat d'apprentissage peut être signé jusqu'à 3 mois après le début des cours. La recherche d'une entreprise pour signer un contrat d'apprentissage s'apparente à une vraie recherche d'emploi. De plus n'hésitez pas nos conseillers en apprentissage, peuvent vous aider.
Après la 3e Le passage en voie professionnelle est subordonné à une décision favorable de l'établissement dans lequel on suit sa scolarité. Les diplômes de la voie professionnelle dans le secondaire (CAP, bac professionnel) peuvent être suivis soit sous statut scolaire soit en apprentissage. Pendant le lycée, en voie générale ou technologique Le passage en voie professionnelle est subordonné à une décision favorable de l'établissement dans lequel on suit sa scolarité. En fin de 2de générale et technologique, ou en fin de 1re, une réorientation vers la voie professionnelle est possible. Cela dépendra de la spécialité demandée et des places disponibles. On pourra vous demander d'effectuer un "stage passerelle" afin de vous préparer à ce changement d'orientation. Dans tous les cas, il faut préparer son projet Pour rentrer en apprentissage, il vous faudra trouver une entreprise susceptible de vous accueillir. Il vous faudra également prendre les renseignements nécessaires auprès de notre CFA (modalités d'inscription, diplômes préparés).
Le CPF est ouvert à toute personne âgée d’au moins 16 ans, en emploi ou non. Une dérogation est prévue pour les jeunes de 15 ans en contrat d’apprentissage qui ont déjà effectué leur scolarité du premier cycle de l’enseignement secondaire. Pour les salariés ce dispositif remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation). Il sera fermé lorsque la personne est admise à faire valoir l’ensemble de ses droits à la retraite.